Solution café pro écoresponsable, équitable et de qualité

Texte 5: café et vin

Lorsque l’on croit le café fin prêt à consommer dans son emballage, il est toujours considéré comme une matière première, la machine n’ayant pas encore exercée son pouvoir de transformation. S’il est conseillé d’aérer certains grands vins en carafe, le café doit encore couler dans la tasse, rien n’est joué à ce stade. Une erreur dans la mouture ou dans l’infusion et le précieux nectar peut devenir du jus de chaussettes. En paquet ou en portionné, le mode de consommation permet de partager le plaisir d’un café avec des saveurs et des puissances différentes.

Il est certain que pour les deux boissons, la dégustation est l’étape ultime. Longueur en bouche, explosion de saveurs, décomposition des notes olfactives et gustatives, amateurs et initiés s’en donnent à coeur joie tant le vin comme le café regorgent d’arômes complexes. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si ces deux produits ont fait naître des vocations de passionnés. Peu de boissons peuvent se targuer d’avoir un barista ou un sommelier qui s’attachent à découvrir toutes les facettes de ces breuvages d’exception. Le mode de consommation au verre ou en bouteille permet la même agilité que celui du café.